Plus fort encore, en volant pour la deuxième fois en moins de 14 jours à plus de 100 km d'altitude le 4 Octobre 2004, l'étrange avion spatial "Space Ship One", avec Mike Melvills aux commandes, s'est au passage adjugé le prix le prix "Anzari X" de 10 millions de dollars…

Ce record est le résultat d'un double exploit humain et technologique...

Le "SpaceShip One" a été conçu et construit par la société Californienne "Scaled Composites" fondée par Burt Rutan, dernier grand pionnier de l'aviation.

Jusque là, le développement de ce type de programme était réservé à de grandes agences nationales - type NASA - ou à de puissants groupes aéronautiques comme Bell, North American ou Boeing, bénéficiant d'énormes financements d'état, civils ou militaires. Alors que ces structures comptent des dizaines de millliers de salariés, "Scaled Composites", fondée en 1982, ne compte que 135 personnes...
... et le programme a été entièrement financé à titre privé par un certain Paul G. Allen…

On le croirait tout droit sorti d'une bande dessinée ce "Space Ship One", avec ses petits hublots et sa déco rigolote…
Et pourtant, c'est un monstre de technologie, construit en composite carbone-epoxy, qui abrite un moteur fusée de plus de 8 tonnes de poussée…
Bonjour le coup de pied au c...

Courtesy of Scaled Composites, LLC

Le curieux dessin de ses ailes permet de les faire pivoter en phase de rentrée pour freiner efficacement dans les couches les moins denses de l'atmosphère, et éviter ainsi une trop forte surchauffe des matériaux au frottement de l'air dans les couches basses.

Courtesy of Scaled Composites, LLC

Comme tous les avions-fusées (qui emportent leur carburant et leur comburant alors que les avions classiques utilisent l'air ambiant comme comburant), son autonomie en vol propulsé par fusée est très réduite (90 secondes environ).
Aussi Burt Rutan a-t-il opté pour une technique de "décollage" par largage et d'atterrissage en vol plané.
Ces choix techniques permettent de consacrer la totalité de l'énergie déployée par la fusée au vol proprement dit.

Courtesy of Scaled Composites, LLC

Burt Rutan a donc conçu un avion porteur – ou avion mère - extrêmement élégant, le "White Knight", qui emporte sous son ventre le "Space Ship One" à son altitude de largage de 50 000 pieds (environ 16 500 mètre). L'ensemble des 2 avions "gigogne" ne manque pas de panache...

Courtesy of Scaled Composites, LLC

Propulsé par 2 turbo-réacteurs "classiques" avec post combustion, le "White Knight" peut emporter une charge de 4 tonnes à 18 000 mètres.
L'aérodynamique exceptionnelle du "Space Ship One" lui permet - après sa phase de rentrée - de planer sur environ 100 km à partir de l'altitude de 80 000 pieds (environ 26 500 mètres) et d'atteindre son terrain d'atterrissage en toute sécurité.

Courtesy of Scaled Composites, LLC


A la suite de ces vols records qui valident brillament le concept, Burt Rutan et Sir Richard Branson (Virgin) ont annoncé le 27 juillet 2005 la création de la société "The Spaceship Compagny" qui fabriquera et mettra en œuvre des avions spatiaux (suborbitaux). L'opérateur de ces vols ouverts au public sera la société "Virgin Galactic"
Afin de pouvoir exploiter la technologie, le groupe Virgin a également passé un accord de licence avec la société "Paul G. Allen’s Mojave Aerospace", qui a financé la recherche et la réalisation du "Space Ship One".

Les premiers vols commerciaux sont prévus pour 2008...
On peut d'ores et déjà retenir son billet…
Mais attention, le ticket d'entrée est à 200 000 US$…

Encore un peu cher pour s'envoyer en l'air… même avec une belle trainée…

Cap'tain Glou

Pour en savoir plus sur l'avion du précédent record : le North American X 15

Toutes les images de ce billet sont "Courtesy of Scaled Composites, LLC" et ne sont donc pas publiées au titre de la licence Creative Commons.