Entendu le terme "génériquer" ce matin sur France-Inter (Service public) pour "prescrire des médicaments génériques".

Le mot devrait être introduit, par ordonnance, dans le dictionnaire :-)

Par principe, il ne faut donc plus prescrire de princeps (du latin princeps "premier" pour "médicament de marque"), c'est, en tout cas, ce que disent les génériqueurs sur la main.

Peut-être faudrait-il déposer un brevet pour tous ces mots nouveaux ...:-)