"Vent de folie qui chamboule la ville et bouleverse nos repères,
Vent fripon qui soulève une graine, l’emporte et ensemence la terre,
Vent maraud qui charrie le sable et apporte la neige,
Vent tourbillonnant qui entortille ensemble le Nord et le Sud,
Vent coquin qui joue les entremetteurs et donne des «Elles» aux «Ils»,
Vent fou qui nous rapproche puis nous éloigne pour mieux nous faire chanceler,
Vent mutin qui retourne les ombrelles et donne des ailes aux chapeaux,
Vent taquin qui ébouriffe les cheveux,
dessine sur les fronts et dans les yeux de bien jolis accroche-coeurs....
"*

Voyez les dégâts occasionnés chez les angevins chavirés ...


Mal garée, la Deuche à Roselyne est habitée ...


Si l'odeur vous fait tourner de l'oeil, prenez les sels ...


Pour une fois, être pris la main dans le sac n'est pas sanctionné.


Les sirènes de la soirée.


Entre la rose et l'arrosoir ...


Passants aux semelles de vent.


Danger ? Les gardes veillent sur les corps.

musée Pincé
Pincez-moi, est-ce le musée Pincé en train de muer ?


Face au spectacle.




Ces quelques rafales pixellisée ont été prises du 11 au 14 septembre lors du spectacle de rue les "Accroche-Coeurs" organisé dans la ville d'Angers.

Bon vent à la prochaine édition !



Filou

* L'introduction du billet est extraite de "Les Accroche-Coeurs et les Angevins : une histoire d’amour attisée par les vents"

Copyright photo Patrick Villette

Pour les amateurs de sirocco, tramontane et autre mistral, un petit inventaire inspiré
:-)