C'est un lieu commun : si les négociations sur les quotas européens de pêche échouent, on risque d'arriver à ça :

bateau échoué


On va droit dans le mur, un naufrage inéluctable ...

titanic


Mais si on ne restreint pas les droits (de baille), la mer risque de perdre tous ses locataires.
A moins que l'on ne s'habitue aux petits formats, l'addition risque donc d'être salée pour les marins.

chaine alimentaire

Et je ne parle pas des chalands qui attendent désespérément le retour du chalut et sa portion congrue ...

Comme le souligne cette dépêche, il semble bien que l'artisanat soit à terme condamné si les quotas deviennent monnayables.

C'est pourtant joli, un petit caboteur ...



Peut--être un jour verra-t-on un téléthon organisé pour la profession.

De quoi aller noyer ses rêves au bar avec un blue lagoon ...



Filou de mer

Voir aussi : A Paris, les poissons font un carton : http://www.amusoire.net/?2005/07/19/118-tribulations-exotiques


Découvrez Laurent Voulzy!