Découvrez Charles Aznavour!


Ainsi dans le monde politique ...

En choisissant de célébrer « des mots pour demain », lors de la Semaine de la langue française, Christine Albanel (non, ce n'est pas elle sur la photo), ministre des Bons mots, de la Culture et de la Communication, place l’édition 2009 de la Semaine de la langue française sous le signe de l’avenir.

Désirs d'avenir ?

Chacun des dix mots étant parrainé par une personnalité, Christine ira-t-elle jusqu'à proposer à la "Femme debout" de patronner "désirer" ? Cela montrerait que le gouvernement, grâce aux capteurs qu'il implante dans la diversité, sait regarder ailleurs.

Mais la poitevine est-elle sarko-compatible ?

Son génome de la bravitude* et la vision qu'elle a de son destin ne la prédispose guère à faire allégeance et se mettre à genou devant le "gamin".
Et puis la politique ne se réduit pas à un clic de souris, même si souvent on étale tout sur le tapis !

Cette balzacienne, comme elle se réclame dans son dernier opuscule, aurait également pu postuler pour incarner le mot pérenne. Pensez ! Passer aussi facilement du 19e au 21e siècle induit une capacité réelle à se transformer dans la durée.

STOOOOOOOOOOOOOOOOOOP !

Il faut vraiment être dans la lune, adepte des clairs de terre, pour imaginer (ce verbe aurait d'ailleurs du figurer dans le casting) un tel franco-scénario.

Non, la Ségo langue est internationale, elle n'a pas de frontières. Ne va-t-elle pas jusqu'à inspirer le black de la Maison blanche ?
En tout cas, c'est elle qui le dit ...

Vous le voyez à la démo, on fait tout dire aux mots. Heureusement qu'on les a pour sortir par le haut de ce monde pas rigolo ...

Bon cheminement dans votre fantaisie !



Filou
Dimophile

Pour retrouver le site de la Semaine de la langue française en France, c'est ici : http://www.semainelf.culture.fr/index.php
Pour élargir votre vision francophone, c'est là : http://www.20mars.francophonie.org/2009

Les précédentes éditions vues par l'Amusoire :
2008 : Belle langue pour une rencontre
2007 : Les 10 mots de la langue française
2006 : La langue française a sa semaine


*Marrant comme mon correcteur orthographique butte sur la bravitude. A la place, il me propose "servitude", "béatitude", "bornitude" (?) ou bien encore "gratitude". Mais dans quelle langue vivons-nous ? :-)