Au grand dam de l'exquis salmis, les cohortes de "Columba palumbus" se font en effet de plus en plus rares dans les Hautes-Pyrénées.
A tel point que le cours immobilier de la palombière, telle celle-ci basée en montagne d'Auria - vallée d'Aure - est en train de chuter.

une palombière vers Aube (Montagne d'Auria)

Ce phénomène serait-il du :
  • A la baisse du pouvoir d'achat des pigeons (selon l'INSEE, le budget vacances de ces derniers serait de plus en plus serré) ?
  • A l'individualisation forcenée de notre société (les transports en commun sont également décriés chez les ramiers) ?
  • A l'hostilité de nos concitoyens vis à vis de gens du voyage ?
  • Au réchauffement climatique qui inciterait à la sédentarisation ?
  • A l'embourgeoisement des volatiles comme le laissent penser les deux clichés suivant pris à Portsmouth - Grande-Bretagne ?

Palombe en thalasso
Easy in her jacuzzi


Palombe regardant le JT du 20h
Plugged on BBC News.


A moins que ce phénomène ne soit tout bonnement du à la baisse du cours de la livre par rapport à l'euro qui rende le déplacement sur le continent très dispendieux ...

Rien ne roucoule de source, aucune hypothèse n'est à ce jour exclue concernant cette désaffection qui risque d'avoir l'appeau du chasseur ou en tout cas lui donne le sentiment de s'être fait pigeonner ...

Découvrez la playlist caetano avec Caetano Veloso



Filou - ramier d'Aure
sur une idée et photos de Francis Bossuat de Sarrancolin.

Billet dédié à Pink, fidèle admiratrice de Caetano Veloso

Sur le même sujet, voir ce marronnier d'automne

Plus sérieuse, la page de Wikipédia consacrée à ce migrateur.