De quoi s'agit-il ?

Le projet est de réaliser un saut stratosphérique de 40 km en parachute, pas moins ! Du haut niveau, vous dis-je ... L'occasion de battre 4 records du monde :
  • Record d’altitude de saut en chute libre
  • Record d’altitude de vol humain sous un ballon
  • Record du temps en chute libre
  • Record de vitesse en chute libre.
Encore un jeune fantaisiste qui revendique son quart d'heure "warholien" de célébrité et veut avoir son nom dans le Guiness des Records, me direz-vous ? un gars qui n'a pas les pieds sur terre ?

l'homme dans les nuages


Que nenni !

Primo, il ne s'agit pas d'un quart d'heure mais de 7 mn 25 secondes de chute libre (plus 8 mn de descente sous voile). A côté, les wingsuiteurs sont des petits joueurs ...

Secundo, Michel n'est pas de la première jeunesse puisqu'il a 65 ans. Mais c'est quelqu'un de super entrainé. Il comptabilise 8.650 sauts, dont une centaine à plus de 8.000 mètres.
Pis, vous connaissez beaucoup de personnes capables de résister près d’une demi-heure dans la glace en faisant chuter la température de leurs extrémités (!) à -3°C ?
Un vrai Picard !

Quand je pense qu'on nous dit qu'à 50 ans, on a fini sa vie ...

Tertio, côté notoriété, la Saskatchewan (même mon correcteur orthographique ne le reconnaît pas), lieu de son futur forfait, n'est pas le coin où l'on trouve le plus de pipole au m2. On n'y trouve d'ailleurs pas grand monde puisque le territoire, plus grand que la France (651 900 km²) ne compte que 1 010 146 habitants (Source)
Une densité de 1,55 habitants au km2, ça laisse de la place pour atterrir sur le bouclier ...

Quarto, ce Tournier est quelqu'un d'entêté puisqu'il n'en est jamais qu'à sa 4e tentative. Et ça, L'Amusoire, blog opiniâtre s'il en est, aime bien ...

Bon, objecterez-vous, ça sert à quoi tout ça ?

L'objectif est de démontrer qu’en cas d’incident à une altitude critique du vol d’une navette, il est possible de sauver des astronautes en difficultés.
Effectivement, ça pourrait être utile pour sauver la jet set aux prises avec les jet streams dans le Virgin Galactic.

A propos de pipoles ...

Pour l'occasion, Michel Tournier sera habillé, non par Dior mais par l’Institut Textile de France (pour une fois qu'on ne fait pas dans le Made in China). Sa combinaison d'un beau vert flashy ferait fureur dans les diners mondains.
Mais ne vous y trompez pas, c'est un produit de haute technologie (40 km du sol quand même :-) car elle doit tenir pendant 10 mn les -110°C (température relative de la descente) et encaisser la vitesse de Mach 1,5.


Bon, sur la vidéo qui suit, ne vous attendez pas à voir le grand saut puisqu'il n'est pas réalisé. Vous pourrez voir, par contre, l'exposé des motifs.



Pas évident de trouver une bonne chute après ce rapportage aérien ...

Alors, si vous voulez aider Michel à redescendre sur terre et à boucler son budget (entre 200 000 et 400 000 euros), lancez-vous et donnez de l'oxygène à son projet !

Enfin, si vous êtes dans le coin à cette date, dites-nous si vous aurez vu le cône de Mach et entendu le double bang de l'ange déchu.



Filou
Tête en l'air

Sur les initiatives aériennes, voir aussi :