"Brrrr ..." fait la bourispoise en serrant fort sa pèlerine. "J'ai le froid dessus".

grand froid à Bourisp en vallée d'Aure

Le sobriquet donné aux habitants du village de Bourisp (Eths ahumats - les enfumés, obligés de se chauffer parce qu'ils ne voient jamais le soleil) semble ici se vérifier.

Non loin de là, à Bazus, le village de va-nu-pieds (eths pè-descaucis), un oiseau soulagé d'avoir passé sans trop de difficultés la Saint-Sylvestre, est emmitouflé dans son "romanteau".

Titi à la neige

Dans le village voisin de Vielle-Aure, le Père Noël fait des heures sup'

Père Noël à Vielle-Aure

Aujourd'hui, c'est la neige qui blanchit "eth engraverat" (celui qui est habituellement dans la boue)

Sans pousser des cris d'orfraies, il faudrait quand même se préoccuper de la pénibilité de certains travaux saisonniers dans la vallée.


C'est assez révélateur du fonctionnement de notre société de voir les anciens continuer ainsi de bosser.

Peut-être le père n'a-t-il pas assez cumulé d'annuités ....

Obligé de franchir les clôtures mais aussi la blanche Neste à son âge, il y a de quoi vous refroidir.

Destin funeste ? A vous de cliquer ... et de juger.

blanche Neste

Découvrez la playlist gosses pelent avec Orphéon Célesta




Filou
très rive droite



* Ne soyez pas horrifiés par cette orthographe locale : on ne peut être "frigaurifié" qu'en Aure.

Vous voulez découvrir les sobriquets (utile lorsqu'il fait froid) des villages aurois ?
Consultez l'opuscule de Frantz Petiteau ou le dictionnaire toponymique des communes des Hautes-Pyrénées (Michel Grosclaude - Jean-François Le Nail. Editions Radio Pais)

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la vallée (mais comment est-ce possible ? :-), voici quelques billets qui vous rendront plus riches en vous couvrant d'Aure.