Mauvais aiguillage !

Il s'agit plutôt une mesure discriminante selon Allegro Fortissimo.

Air France veut, en effet, faire payer près du double les personnes a fort postérieur si un siège ne leur suffit pas.

"La personne obèse sera cependant assurée d'avoir deux sièges côte à côte" (Dixit le Parisien - ouarf !).

Dans le même temps, "The Reliable Airline"* fait faire une cure d'amincissement à ses court-courriers qui perdent chacun 750 kg. Ses nouveaux fauteuils allégés ne pèsent plus que 9,1 kg, soit 5,4 kg de moins qu'un siège classique.

Auraient-ils été capable de supporter les surcharges pondérales ? Est-ce pour cela que le transporteur s'est cru obligé de répartir les masses ?

Finalement, à quoi ça sert qu'Air France fasse ceinture si les passagers ne peuvent plus la boucler ?


En tout cas, nul doute qu'avec ces mesures, le chiffre d'affaires de la compagnie va décoller ...

Découvrez la playlist Charlebois avec Robert Charlebois



Filou
surcharge pondérée



* On pourrait traduire "The Reliable Airline" par "La compagnie sur laquelle on peut compter".

Sources :
Voir aussi :