Comme un zoom anthropomorphique perçant l'intimité du pin accroché ...


femme-tronc

tronc

Même sec, l'arbre garde sa magnificence. L'écorcé tourmenté témoigne de sa grandeur passée.

Découvrez la playlist autour de l'arbre avec Keren Ann




Filou



De nombreux arbres secs dans la réserve du Néouvielle et le vallon d'Estibère pourraient faire croire que la forêt dépérit. Il n'en est rien. La mortalité naturelle des arbres se conjugue au climat sec du Néouvielle qui ralentit la décomposition du bois. Les arbres secs sur pied subsistent des années durant, offrant gîte et couvert aux insectes xylophages.
in "Le pin à crochets et la réserve du Néouvielle"

Sur le monde étrange et pénétrant des arbres, voir aussi :