Notre Dame du Saguenay m'est apparue la première fois sur le Cap Trinité près du village Rivière-Éternité, un lieu prédisposé s'il en est.

A priori, rien ne la distingue de ses consœurs : même attitude de compassion, même couronne d'étoiles dorées (ça fait quand même plus chic que celle en épines de son fils) ...

Notre dame du Saguenay

Toutefois, quelques détails attirent l'attention. Ainsi, en prenant la belle à revers, on voit des attelles qui révèlent ses éternels problèmes de lombalgie.

Notre dame du Saguenay

Il faut dire que Notre Dame comptabilise 9 mètres sous la toise et c'est bien dur à porter. Il fallait bien cela pour magnifier sa grandeur. Seulement, ça pose des problèmes lors de l'assomption.
Sans compter que, malgré sa tendresse* (elle est faite de pin blanc), la dame du Saguenay pèse quand même ses trois tonnes. De quoi plomber l'élévation ...

Pour arriver jusqu'au Cap Trinité, Marie aura d'abord du nager 9 miles depuis l'Anse Saint-Jean. Puis, trop lourde pour être hissée d'une pièce, elle sera découpée en 14 morceaux qui seront assemblés sur son éminence. Quel calvaire ! Pensez qu'à l'époque les sutures étaient vraiment rudimentaires.

"Qu'elle est dure cette vie pleine de gravité !" se dit Notre Dame en pestant contre le père de son fils qui est à l'origine de tous ses maux...

Si vous aussi, en ce jour d'assomption, vous voulez manifester contre la condition faite à Marie, faites l'ascension jusqu'à elle. Essayez ensuite de vous frayer une place sur le livre d'or qui, comme vous le constaterez, n'est point vierge.

Notre dame du Saguenay

Si vous ne pouvez déposer votre sainte écriture, laissez vos commentaires propitiatoires sur ce billet. L'Amusoire transmettra à l'intéressée.

Enfin, essayez d'oublier cet écrit impie car sinon, vous ne l'emporterez pas au paradis.

Marie by Johnny Hallyday on Grooveshark




Filou
Pro fan de Notre Dame



PS
Avant de partir, jetez donc un œil sur la baie où officie la dame du Saguenay.

Source sur l'histoire de Notre-Dame du Saguenay

Tendresse* : on dirait plutôt "tendreté"mais je ne mange pas de ce pin-là