Voici un être vénéré dans la vallée pour son grand œuvre : celui qui consiste à transformer l'eau, une matière première de plus en plus rare, en or blanc ...



A croire que la montagne n'est plus qu'une savante alchimie. Le rocher transformé en pierre ...philosophale ... et nous qui perdons la philosophie de sa vie.

Au moment où il a pris la pause pour la photo, l'"enneigeur" ne turbinait pas trop. En chômage technique comme pour les emplois saisonniers associés. Mais avec les premiers froids, gageons qu'il va s'en donner à coeur joie et que cela va faire grand bruit ...

Un brin shadok, à grand renfort d'énergie, il va pomper, pomper ...puis cracher, cracher ...pas bien élevé ...

Mais on le laisse faire dans la station. Que ne ferait-on pour sécuriser la saison ...

On lui a même créé sans retenue, des retenues à veux-tu en voilà, artificialisant les paysages déjà bien mis à mal par force terrassements et pylônes en tout genre.

Au début, il était bien timide le canon. On ne lui demandait que des apports ponctuels pour pouvoir effectuer les retours stations ou combler les manques sur les pistes. Mais au fil du temps et réchauffement climatique aidant, il a pris de l'assurance. D'intermittent, il est devenu permanent, indispensable acteur maintenant sous sa coupe une grande partie des domaines skiables ... et skiés ...

enneigeur à turbine TechnoAlpin T60
Enneigeur à turbine TechnoAlpin T60 en action sur le Pla d'Adet (Saint-Lary-Soulan - Hautes-Pyrénées) le 18 décembre 2011.


"Qu'importe le flocon, pourvu qu'on ait l'ivresse" dit le skieur poète.

"Trop miser sur l'or blanc ne se fait-il au détriment de l'or bleu ?", s'interroge le développeur durable.

L'idée n'est pas de faire culpabiliser vos spatules mais de sensibiliser au fait que la glisse à tout prix peut avoir un prix ...

La Neige by Claude Nougaro on Grooveshark