Même le rire peut-être un objet scientifique.
Plusieurs études très sérieuses ont montré tous les bienfaits de ce dernier. Tour à tour envisagé comme un "outil de survie" ou comme "lubrifiant de la relation sociale", le rire et plus généralement le sens de l'humour, seraient associés à la longévité.
Par contre, l'Amusoire émet quelques doutes sur le rire gras ou la vanne fumeuse qui pourraient nuire gravement à la santé s'ils sont consommés de façon immodérée ...
Enfin, autre aspect intéressant de ces plaisantes recherches : la femme serait plus encline à rire que l'homme. Peut-être parce qu'elle se prend moins au sérieux ? L'homme plus porté sur le Grave semble, quant à lui, bien mal embouché.

Nous attendons le produit de vos élucubrations enjouées sur ce sujet.

De source sûre : BE Etats-Unis numéro 70 (16/03/2007) - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT