"Il faut faire quelque chose pour eux", dit Madame à Monsieur en lui tiraillant la manche.

Il ne s'agit pas d'une scène du Téléthon ou de l'opération Pièces Jaunes mais une réaction pleine d'émotion du couple présidentiel à la vue de ces "Indigènes d'importation", filmés par Rachid Bouchareb.

Pourtant, ça fait près de 50 ans que les pensions de ces gens du Sud sont gelées, voire cristallisées (sic).
Les cyniques diront qu'on attendait l'oeuvre du temps pour diminuer la masse des récipiendaires.

Si nous devons être gouvernés par l'émotion, à quand des films sur les conditions de vie des sans papiers, des mal logés ... pour débloquer des fonds chez Breton ?

Filou
bon public